NON A LA CASSE DES CMPP
(Centres Médico-Psycho-Pédagogiques)


Parmi les signataires   –   Associations signataires   –   Actualités   –   Voir tous les signataires   –   Signer la pétition en ligne


 

Les responsables du Centre Claude Bernard viennent de se voir signifier le retrait définitif de leurs postes “Education Nationale”.

Ainsi il ne reste pratiquement rien de la présence d’enseignants spécialisés dans les CMPP parisiens !

Le CMPP Claude Bernard est le premier CMPP français, créé dès 1946.

L’alliance novatrice réalisée alors entre soins psychiques et aide psychopédagogique spécialisée, a été, et demeure, un apport des plus original et des plus fécond dans la prise en charge des difficultés psychiques, affectives, sociales et scolaires de l’enfant et de l’adolescent.

Ainsi, au sein des CMPP, ont travaillé et ont été formés nombre de praticiens, dont certains fort réputés, notamment dans les domaines de la psychiatrie infanto-juvénile, de la psychanalyse d’enfant et de la psychopédagogie.

Ce modèle a permis l’implantation de plus de 400 lieux de soins pluridisciplinaires sur l’ensemble du territoire.

Structures de proximité reconnues, bien insérées dans leur tissu social, les CMPP suivent actuellement quelque 200 000 enfants en difficulté et concourent à de nombreux projets, en partenariat avec tous les acteurs du secteur de l’enfance.

Aujourd’hui les mesures prises à l’encontre du CMPP Claude Bernard illustrent la vague sans précédent de fermetures de postes mise en œuvre dans les CMPP dans de très nombreux départements et régions depuis 3 ans.

Cette politique est d’autant plus paradoxale au moment où l’on prône l’inclusion scolaire et sociale de tous les enfants, malades, handicapés ou en difficulté.

Dans cette perspective, le personnel Education Nationale des CMPP, comme les RASED et les psychologues scolaires également très menacés, constituent un lien indispensable entre le monde du soin et celui de l’éducation.

Ces mesures s’étendent également aux Hôpitaux de Jour qui prennent pourtant en charge nombre d’enfants et d’adolescents présentant des pathologies lourdes.

Prisonnier d’un programme de suppressions de postes qu’il s’est lui-même imposé, le gouvernement fait peser cette politique sur les élèves en difficultés, les jeunes patients en souffrance et les enfants handicapés qui ont impérativement besoin de soins ET d’une pédagogie individuelle adaptée.

Nous, parents, professionnels, citoyens, élus, organisations syndicales et associations demandons le maintien au sein des CMPP des personnels spécialisés de l’Éducation Nationale indispensables à leur mission.



Voir tous les signataires    –    Signer la pétition en ligne


Pétition réalisée avec le logiciel libre phpPetitions